Century21 Primogest, l'immobilière des Namurois(es) vous présente...
Ses articles !
Date

La commune namuroise d’Erpent (village)

Continuons aujourd’hui le tour des villages namurois, où notre agence immobilière travaille régulièrement ! Dans cet article rédigé en collaboration avec notre partenaire Buzimo, vous découvrirez Erpent, situé à deux pas de notre agence immobilière !

Erpent (en wallon Erpint) est une section de la ville belge de Namur située en Région wallonne dans la province de Namur.

Erpent — Wikipedia

Depuis la fusion des communes en 1977, l’ancienne commune d’Erpent est considérée aujourd’hui comme une « section » de notre belle ville de Namur. Elle était jumelée avec la ville française Beaujoloise « Régnié-Durette » d’après laquelle on a d’ailleurs nommé une des rues, qui se termine en cul-de-sac à l’endroit où se situe l’Eglise « Saints-Pierre-et-Paul d’Erpent ».

Il s’agit d’une localisation réputée, où il fait bon vivre à quelques pas à peine du centre ville de Namur. Elle se divise en différents quartiers que voici :

  • Le Vieil Erpent
  • Erpent-Collège
  • Les Hauts de Meuse
  • Le Chant des Oiseaux
  • Le Chaurnoi

Erpent se dresse fierement sur le contrefort de l’Ardenne condrusienne, qui désigne une sous-région naturelle du Condroz qui s’étend en Province de Namur, mais aussi depuis le Hainaut du côté de Walcourt, et jusque dans la Province de Liège aux alentours de Sprimont. Quelque chose de bien wallon dirons nous !

La traversée par la nationale 4 (Namur-Arlon) offre à Erpent de nombreux commerces, dont de nombreuses concessions automobiles parmis les plus prestigieuses. Citons le trio allemand Audi, BMW et Mercedes, mais également Jaguar, Volvo, Alfa-Roméo, et encore bien d’autres marques !

Situation géographique

Précisons que la section namuroise d’Erpent s’étend sur à peu près 5,76 km², que son code postal est 5101 et que la population moyenne a été estimée en 2017 à 2730 habitants.

La petite histoire d’Erpent dans la grande Histoire

Autrefois, le village d’Erpent était définitivement rural. On peut d’ailleurs en contempler des vestiges dans « le vieil Erpent », c’est à dire le village à proprement parler, en opposition au « nouvel Erpent » qui désigne l’extention résidentielle déployée autour du collège des Jésuites.

L’essentiel du « vieil Erpent » s’articule autour de l’avenue des Acacias et de la rue Regnié-Durette, qui débouchent sur de nombreux petits cul-de-sac, s’éteignant pour la plupart autour de l’église Saints-Pierre-et-Paul d’Erpent.

La construction de l’église Saints-Pierre-et-Paul d’Erpent

L’abbé de Géronsart cite a comparaître le curé d’Erpent de l’époque, Frère Mouchon avec qui il avait de très mauvaises relations. Ce dernier décide donc en 1750 dans le but principal de gêner son supérieur, de faire démolir l’ancienne église. Il faudra attendre plus de 20 ans pour qu’une nouvelle église soit reconstruire à Erpent par les moines de l’abbaye de Géronsart. Cependant, leur travail permettra de faire naître la nouvelle église Saints-Pierre-et-Paul d’Erpent

L’évolution de l’église à travers les âges

La construction de l’église sur base des tambours, colonnes et cintres en pierre de l’ancienne église se terminera en 1792 par la pose de pierres tombales sur la façade ouest du bâtiment. Il faudra attendre 1843 avant de voir d’autres modifications à l’édifice.

Eglise Saints-Pierre-et-Paul Erpent

Il est difficile de dater exactement les éléments ajoutés, et surtout les distinguer de ceux présents depuis la construction, notamment à cause du manque de documentation mais aussi à cause du mélange des styles et matériaux utilisés. Cependant, quelques éléments peuvent être identifiés :

  • En juin 1869, une restauration de la tour a dû être effectuée, l’architecte en a profité pour agrandir l’église et élever la flèche du clocher.
  • En 1879, l’église obtient une annexe dans la sacristie nord
  • L’électricité est installée en partie en 1926
  • Pendant l’occupation allemande lors de la période 1940-1945, de nombreuses dégradations sont effectuée, notamment le retrait d’une cloche de bronze.
  • En 1951, de nombreux travaux sont effectués pour rénover les dégâts, l’occasion d’offrir une nouvelle couverture à de nombreux éléments du bâtiment.
  • Un renouvellement complet de l’installation électrique sera effectué en 1969.
  • En 1994, c’est la toiture qui a droit à une rénovation.

Etat général de conservation de l’église

L’état général est bon, des suites de ces nombreuses restaurations à travers les ans. Certains défauts notamment au niveau de certaines briques qui se déchaussent, ou qui sont fendues, ou encore des pierres fendues par le poids des années.

Certains autres matériaux accusent également le poids des années, cependant aucune modification importante ne devrait être prévue, dès lors que ni l’édifice ni son patrimoine ne sont classés. Par contre, il est à noter que l’ensemble est pleinement fonctionnel, et remplis actuellement parfaitement son office.

Century 21 Primogest Agence immobilière à Namur Jambes
La Bonne Estimation
Vous souhaitez vendre votre bien immobilier ?

Vendez aujourd'hui pour obtenir un prix maximum !

Profitez de cette période propice à l’immobilier pour vendre au meilleur prix !