Découvrez ce village du Namurois, grâce à notre partenaire Buzimo !

Le village de Malonne en quelques mots

Parmi les différents villages du namurois, où notre agence immobilière travaille régulièrement voici Malonne !
Découvrez dans cet article en collaboration avec notre partenaire Buzimo l’intérêt de la situation du village de Malonne

Malonne est un village de l’Entre-Sambre-et-Meuse, à l’ouest de la ville de Namur (Belgique) à laquelle il est administrativement rattaché. C’était une commune à part entière avant la fusion des communes de 1977. Il s’est développé (le « Fond de Malonne ») le long du Landoir, un ruisseau, affluent de la Sambre en rive droite.

Malonne — Wikipedia

La petite histoire de Malonne dans la grande Histoire

Aussi loin que la mémoire d’Homme puisse le rapporter, Malonne a toujours été peuplé ! Entre Sambre et Meuse, différents sites archéologiques peuvent témoigner de la présence d’humains dès le Paléolithique, traversant la préhistoire et l’âge des métaux… À moins d’une journée de marche de Namur, le village de Malonne en a profité pour se développer lors de l’époque romaine.

La présence d’un cimetière romain, et d’une exploitation agricole au lieu-dit de Reumont peut en témoigner !

La fondation du village sous sa forme actuelle semble remonter aux années 600. Fondé par l’évêque devenu saint Berthuin, la légende raconte qu’un ange l’aurait visité dans son sommeil afin de lui communiquer son devoir de tout quitter, et fonder le village de Malonne.

Les grands propriétaires de la région l’ont apparemment accueilli généreusement. Roga châtelaine de Flawinne aurait cédé ses terres, afin que s’installe l’oratoire de Berthuin. Odoacre, propriétaire terrien de Floreffe lui aurait quant à lui offert les les terres entre le Tombois et le Landoir, Pépin de Herstal participe également aux dons terriens, probablement pour la partie de Reumont notamment.

Tout le long du Moyen-Âge, Malonne répond à l’autorité de Liège. Cependant, il semble de la fondation de St Berthuin fût tombée en décadence, ce qui mènera un collège de chanoines à administrer le domaine. Au 12e siècle, ils seront remplacés par une nouvelle fondation de chanoines répondant à l’ordre de Saint-Augustin.

En 1903, le couvent des clarisses sera fondé, suite à l’expulsion des religieuses de France.

Dans la période contemporaine, Malonne se mit à vivre au rythme namurois. Le Fort de Malonne forme dès 1880 la cinquième enceinte des fortifications de Namur en comportant neuf. Ils furent utilisés notamment en 1914 et en 1940.

L’historien Jacques Vandenbroucke écrit : « le combat livré par les forts namurois depuis le 15 mai 1940 est totalement incroyable compte tenu des conditions du terrain », par « des Wallons issus d’un recrutement très régional ». Il rappelle que Le Figaro, entre autres, salua cette résistance, mais se plaint qu’à Namur, rien ne vint l’évoquer.

Celle de 1914, à Liège et à Namur, avait permis de ralentir considérablement l’avance de l’armée allemande, comme le soulignent deux historiens irlandais (John Horne et Alan Kramer).

Malonne — Wikipedia

Curiosités touristiques malonnoises

L’ancienne carrière du Piroy est classée depuis 1983 pour son intérêt géologique. La roche est d’origine volcanique, mais le « cratère » rempli d’eau a été créé par l’homme. La roche qui y était a été extraite pour la porcelaine qu’elle contenait et comme base de construction (empierrement).

L’église Saint-Berthuin classée depuis 1962 est également incontournable. Il s’agit de l’ancienne église abbatiale construite au 17e et 18e siècle.

La cour d’honneur de l’ancienne abbaye est délimitée par d’harmonieux bâtiments classiques dont le palais Abbatial.

Une ferme en long et ses dépendances ont également été classée en 1992, au hameau « le Crestia ».

Enfin, on peut également mentionner la ferme Blanche construite au 17e siècle en bord de Sambre, ainsi que la ferme de Reumont construite entre le 16e et 17e siècle sur un emplacement déjà occupé lors de l’époque gallo-romaine.

Situation géographique

Le village de Malonne se situe entre Floreffe et la porte ouest de Namur. Située à proximité de la Sambre, sa situation lui permet de profiter d’une vie campagnarde à deux pas de la ville.