Century21 Primogest, l'immobilière des Namurois(es) vous présente...
Ses articles !
Date
Chateau la Bruyere Bovesse Emines Rhisnes

La commune champêtre de La Bruyère

La Bruyère est une commune relativement jeune, puisqu’elle est née en 1977 de la fusion des communes de Émines, Villers-lez-Heest, Warisoulx, Bovesse, Meux et Saint-Denis et enfin Rhisnes qui en est le centre administratif.

La commune est résolument rurale et à haute tendance agricole dans la Hesbaye namuroise. Elle est située entre Gembloux et Namur, et desservie par la ligne de chemin de fer 161 qui relie Namur à Bruxelles, ainsi que par les axes routiers de la route nationale 4 et des autoroutes E42 et E411.

La communauté de ces différentes localités rassemble près de 10 000 habitants, nombre en constante augmentation depuis dix ans, signes que la commune s’urbanise de plus en plus, tout en gardant le charme champêtre qui la caractérise tant. La campagne environnante permet en effet de se balader et de se reconnecter à la nature, en profitant du charme de la Hesbaye.

Bovesse

Bovesse fait partie des plus petits villages de la commune de la Bruyère, avec ses 465 petits hectares. La répartition principale de la surface est accordée à l’agriculture, notamment pour la culture céréalière, mais surtout pour la betterave sucrière. Bovesse a d’ailleurs une tradition agricole bien ancrée, avec quelques fermes et fermes châteaux mentionnés à travers l’histoire. Citons par exemple la ferme aux chiens, la ferme Mohimont et la ferme des Bonelles.

Néanmoins, de par sa proximité avec Gembloux et Namur, mais aussi un réseau routier proche de tout en termes de temps, Bovesse devient un village de plus en plus résidentiel depuis le début des années 1970. Plusieurs grandes fermes sont encore actives dans la région, mais quelques PME se développent également depuis quelques années.

Emines

Quelques fouilles dans les villages de St-Marc et d’Emines ont permis de découvrir des traces d’une villa gallo-romaine couvrant ce territoire. Il ne s’agit d’ailleurs pas du seul élément historique présent sur les terres éminoises.

Château d’Emines

La construction actuelle date de 1739 et a été réalisée par Théodore d’Otreppe, fils d’un échevin de Namur ayant acheté le bâti précédent. Il est constitué de brique et de pierre bleue et suis un plan en « T » asymétrique avec une large ouverture vers le parc au sud. La façade sud ainsi que le logis furent reconstruits vers le milieu du XVIIIe siècle,

L’ensemble a entièrement été rénové par ses propriétaires en 1991, et propose aujourd’hui deux gîtes et une salle de mariage.

Chateau la Bruyere Bovesse Emines Rhisnes
Photographie ©Philippine Ruzette PIPINE RUZ

Fort d’Emines

Située entre les villages d’Emines et de St-Marc, il s’agit d’un des neuf forts construits entre 1888 et 1891 sous l’impulsion du général Henri Alexis Brialmont pour assurer la défense de Namur.

Il fut très endommagé le 23 août 1914 par les canons lourds et bombardements allemands, et fut ensuite utilisé comme dépôt de munitions par l’armée belge jusqu’en 1980, avant d’être vendu dans le privé.

Meux

Petit village champêtre situé à un peu plus de 9 kilomètres au nord-ouest d’Éghezée, Meux couvre une surface d’un peu plus de 1200 hectares et s’étire sur près de 4 kilomètres depuis Liernu jusqu’à Saint-Denis. Il s’agit du village le plus étendu du canton d’Éghezée après Rhisnes.

Le village est traversé par un petit ruisseau nommé le « Warichet » et le territoire de Meux est traversé par la Mehaigne. Il fait cependant partie du bassin de l’Orneau par sa partie occidentale, prenant sa source à 800 m au nord des Six-Chemins à Meux et à Grand-Leez.

Rhisnes (La Bruyère)

Le village de Rhisnes est le plus étendu du canton d’Éghezée, mais aussi de la commune de La Bruyère avec ses 1,320 hectare.

Il ne faut cependant pas le confondre avec la section namuroise de Rhisnes où se situe le parc d’activité industrielle de « Namur-Nord-Rhisnes » situé à la sortie d’autoroute « Namur Ouest » de la E42 et le Parc d’activité économique d’Ecolys situé à sa suite.

Saint-Denis

D’une superficie de 901 ha, Saint-Denis est un des villages les plus urbanisés de la commune de La Bruyère.

Des hospitaliers de l’ordre de Saint-Jean de Jérusalem y avaient fondé une commanderie, connue aujourd’hui sous le nom de « Ferme de La Bruyèrere », qui inspira le nom de la nouvelle entité lors de la fusion des communes de 1977.

Villers-lez-heest

Le village partage son appellation Villers avec 28 localités belges telles que Villers-la-Ville, Fauvillers ou Neuvillers. Elle trouve son origine dans le latin « villare », utilisé pour désigner un lieu occupé par une ou plusieurs « villa » de l’époque gallo-romaine. Le nom « Heest » semble prendre sa source auprès d’un ancien hêtre remarquable situé dans le village.

D’une superficie de 417 hectares, le village est travers par la Linfagne (petit ruisseau local) et est rattaché au bassin du Houyoux, un affluent de la Meuse.

Warisoulx

Autrefois partie intégrante de Villers-Lez-Heest, Warisoulx devint sa propre entité en d’une superficie de 595 ha en 1887 et accueille aujourd’hui près de 700 habitants. On peut y retrouver le Fort de Cognelée, dont la majeure partie réside en fait sur le territoire Warisolien.

Conclusion

Immeubles chargés d’histoire, quiétude campagnarde, agriculture locale, le tout à deux pas de tout le pays grâce aux axes autoroutiers, La Bruyère est un endroit particulier du namurois où il fait bon vivre. Les divers villages le composant ont tous une petite particularité qui vous permettra de choisir votre prochain lieu de vie, rejoignant votre personnalité.

La meilleure agence immobilière de La Bruyère, Namur et sa région

CENTURY 21 Primogest, l’immobilière des Bruyèrois(e)s
Century 21 Primogest Agence immobilière à Namur Jambes
La Bonne Estimation
Vous souhaitez vendre votre bien immobilier ?

Vendez aujourd'hui pour obtenir un prix maximum !

Profitez de cette période propice à l’immobilier pour vendre au meilleur prix !